Erasmus+ à Libergier : quel bilan en 2019-2020 ?

Dans la même rubrique

Articles les plus récents

Erasmus+ à Libergier : quel bilan en 2019-2020 ?

RESUME DU PROJET

Les mobilités de stage Erasmus ont débuté en 2007-2008 à un moment où le BTS Commerce International et le BTS Assistant de Manager furent rénovés en « BTS à référentiel européens ». Les stages à l’étranger furent alors promus par ces deux référentiels, l’un (le BTS C.I.) demandant un stage obligatoire à l’étranger, l’autre (le BTS A.M.) incitant les étudiants à faire des stages soit à l’étranger, soit dans une entreprise française exportatrice.

Notre stratégie de développement de la mobilité en première et/ou en deuxième année, n’est pas sans poser problèmes dans un établissement qui accueille actuellement 45% de jeunes issus de milieux sociaux plutôt défavorisés. Les démarches et l’aspect financier déstabilisent parfois certains étudiants au point de nécessiter un accompagnement particulier.

Les stagiaires Erasmus s’engagent chaque année en nombre d’environ 18 à 20 étudiants par an au Lycée Libergier, en relation avec le nombre de bourses accordées.

Les bourses permettent aux étudiants de passer une période de 2 mois pour faire un stage à l’étranger. Passer du temps dans une entreprise à l’étranger aide ceux-ci à s’adapter aux exigences du marché du travail et à développer des compétences spécifiques. Il renforce également la coopération entre le lycée et les entreprises d’accueil.

Dans le même temps, le lycée a développé des partenariats européens avec d’autres établissements d’enseignement supérieur, permettant aux personnels de notre établissement de s’engager également à l’étranger et principalement en Europe dans des rencontres avec des collègues anglais, espagnols, allemands, belges, irlandais et russes, aujourd’hui partenaires dans un réseau nommé « NETINVET »

Le lycée est par ailleurs adhérent au réseau EREI-VET, réseau européen pour le développement de la mobilité dans la formation professionnelle et technologique

Objectifs des stages à l’étranger

• développer des compétences professionnelles spécifiques
• améliorer la compréhension de la culture économique et sociale du pays
• acquérir une expérience pratique
• améliorer les compétences linguistiques et de communication
• prendre confiance en soi et enrichir sa personnalité
• s’adapter aux exigences du marché du travail à l’échelle européenne
• établir de nouveaux contacts personnels et professionnels
• acquérir une expérience interculturelle.

Bénéficiaires des bourses Erasmus +

L’établissement est titulaire de la Charte universitaire Erasmus Plus 2014-2020, tous les étudiants inscrits au lycée peuvent solliciter une bourse Erasmus.

Durée et calendrier des stages Erasmus +

Les étudiants peuvent effectuer un stage de 2 mois de date à date à 35h/semaine soit 152 heures de travail par mois. La période de stage est décidée par les équipes pédagogiques et est modulée en fonction des exigences de l’organisme d’accueil.
Le stage doit se dérouler en 1ère année, généralement de mai à juillet,

Organisations et pays éligibles

Le stage peut être entrepris dans toute organisation publique ou privée (petite, moyenne ou grande entreprise), organisme public aux niveaux local, régional ou national, partenaire social ou autre représentant de la vie professionnelle, école, institut, organisation à but non lucratif, association, ONG

Types d’organisations non éligibles :
Les entreprises situées dans le pays de résidence de l’étudiant et les institutions de l’UE (y compris les agences européennes) ne sont pas éligibles pour un stage Erasmus.

Pays éligibles (28 états membres de l’U.E.)
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.
Pays associés
Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie, ancienne République de Macédoine

Soutien financier

Parmi tous les étudiants postulant pour une bourse Erasmus, un nombre défini d’étudiants sélectionnés dans le cadre d’une procédure spécifique dans la limite de la subvention Erasmus + reçue par le Lycée reçoivent une bourse, qui est allouée pour couvrir les frais de voyage et de logement engagés dans le cadre de leur période de stage à l’étranger.

Les étudiants peuvent utiliser des bourses Erasmus d’études ou de formation à l’étranger, dans la limite d’une durée maximale de 12 mois par cycle d’études.

MISE EN ŒUVRE, ORGANISATION ET GESTION DU PROJET, PREPARATION DES ETUDIANTS

 
 
 

ORGANISATION ET GESTION DU PROJET

 

Les personnes en charge du projet mobilité

Le Chef d’établissement

• est responsable de la politique de mobilité et préside la commission Erasmus+. Il informe les personnels lors de la réunion de rentrée en début d’année scolaire,
• réunit les professeurs principaux et les professeurs de langues afin de leur expliquer les modalités et critères d’attribution des bourses et le calendrier des échéances,
• paraphe les divers documents Erasmus+ : candidature, liste des boursiers, documents financiers, rapport intermédiaire, rapport final.

Les professeurs responsables des stages

• informent leurs étudiants de la possibilité de bénéficier d’une bourse Erasmus en leur exposant les critères de sélection
• sont en contact avec les étudiants pendant toute la période de mobilité.

Le coordinateur Erasmus

• informe les étudiants en passant dans les classes et reçoit les questionnements des étudiants et des personnels,
• élabore la liste des demandeurs de bourse Erasmus+ avec les professeurs principaux
• remplit et diffuse le kit de l’étudiant (à remplir pour un titulaire d’une bourse Erasmus+),
• renseigne le site Mobility Tool en inscrivant les étudiants titulaires d’une bourse Erasmus+ et en renseignant les données des entreprises d’accueil des étudiants,
• inscrit les étudiants boursiers Erasmus+ sur le site OLS pour les tests de langue,
• supervise le deuxième test de langue OLS après le stage et suit le dépôt des rapports en ligne des étudiants sur Mobility Tool en effectuant toutes les relances si nécessaire,
• soumet la candidature Erasmus pour l’année N+1,
• établit le rapport intermédiaire pour l’année N,
• établit le rapport final pour l’année N.

Le gestionnaire

• verse les 80 % du montant de la bourse avant le départ en stage et notifie le versement,
• valide les dossiers au retour du stage (en septembre-octobre),
• verse les 20 % restants en fin d’année civile.

La commission Mobilité internationale

Une commission « Mobilité internationale » est composée d’enseignants de BTS du domaine professionnel et des langues, du coordonnateur Erasmus+ et d’un membre de la direction.
Cette commission a pour mission de développer les actions au bénéfice du développement des échanges internationaux, la mobilité des étudiants et des enseignants. Elle accompagne et soutient les projets à l’international.

Au sein de cette commission, la commission « Mobilités Erasmus+ » traite les dossiers de demandes de financement avec les différents partenaires, incluant les demandes de bourses Erasmus+ déposées par les étudiants. Elle est composée des Professeurs Principaux responsables de chaque BTS, du coordonnateur Erasmus+, du CPE, éventuellement d’un membre de la Commission Sociale et d’un membre de la direction.

L’information des Etudiants

Le coordonnateur Erasmus+ et les professeurs responsables des stages informent les étudiants dès le début de l’année de la possibilité de bénéficier d’une bourse pour les stages en entreprise à l’étranger (Erasmus+, OFAJ, Région GrandEst, etc.) en leur en précisant les critères, par des séances de cours, des réunions d’information par classe et par affichage tableau et affichage numérique (ENT).

La procédure de dépôt de candidature à la mobilité de stage Erasmus+

Tout étudiant inscrit en BTS au lycée peut faire acte de candidature pour une bourse Erasmus+ dans le cadre de ses stages professionnels.

Pour qu’une demande de candidature soit étudiée, le postulant doit créer un dossier de candidature composé des pièces suivantes :

• une lettre de motivation expliquant et motivant sa demande
• un curriculum vitae Europass, en langue étrangère ou en français,
• un tableau de suivi des recherches de stage, et les coordonnées de l’entreprise trouvée sur le pays d’accueil, incluant une promesse d’accueil (convention signée ou échange positif avec l’entreprise par mail).

L’ensemble de ces documents doit être remis avant fin avril au coordonnateur Erasmus+. Le dépôt d’un dossier ne signifie pas qu’il y aura systématiquement attribution d’une aide financière.

Sélection des candidatures à la mobilité de stage Erasmus+

Les candidats à une mobilité stage Erasmus+ sont sélectionnés d’une manière équitable selon les critères suivants définis par la commission « Mobilités Erasmus+ ».

• L’assiduité du candidat (évaluée en nombre de ½ journées d’absence non justifiées)
• Etudiant boursier de l’enseignement supérieur ou non
• Etudiant bénéficiant d’une autre bourse (région, OFAJ) ou non
• Stage en entreprise rémunéré ou non
• Résultats scolaires de l’étudiant
• Compétences linguistiques dans la langue qui sera utilisée pendant le stage
• Conformité entre le stage choisi et le programme d’étude de l’étudiant
• Motivation

La priorité dans la sélection est donnée :

• aux étudiants dont le stage en entreprise à l’étranger est obligatoire dans leur programme d’études ;
• aux étudiants ne disposants pas de ressources financières leur permettant de prendre en charge tous les frais
• aux étudiants qui n’ont jamais été stagiaires Erasmus auparavant

Les critères de sélection ne sont pas hiérarchisés. La commission « Mobilités Erasmus+ » traite les dossiers de demandes de financement et se réserve le droit de déterminer, d’annoncer publiquement et, lors de la sélection, d’appliquer des niveaux de priorité individuels pour les critères.

Les étudiants sélectionnés devront remplir un formulaire d’engagement définitif dans le programme Erasmus+

Après la sélection (pour les étudiants sélectionnés)

Avant le départ, l’étudiant boursier doit effectuer le test linguistique en ligne sur le site OLS, puis remplir et signer un contrat de mobilité présent dans le kit de l’étudiant Erasmus+ qui lui a été remis par le Coordinateur Erasmus+.
Après avoir signé ce document (convention financière), le participant recevra 80% de la bourse de stage Erasmus+ et pourra commencer sa période de stage.
Figurant aussi dans le kit, un contrat pédagogique doit être signé par l’étudiant, l’administration du lycée et le responsable de l’entreprise d’accueil à l’étranger (équivalent à une convention de stage). En cas de modification du contrat pédagogique pendant la mobilité, un avenant au contrat pédagogique peut être signé par les parties.

Chaque étudiant participant au programme de stages Erasmus+ se voit attribuer le statut d’étudiant Erasmus+. Les droits et devoirs d’un étudiant Erasmus sont décrits dans la Charte de l’étudiant Erasmus+ figurant dans le kit de l’étudiant qui lui a été remis.
Les étudiants qui le souhaitent peuvent solliciter un Europass mobilité au moment de l’inscription en ligne sur Mobility Tool, cet Europass que l’étudiant remplit et fait signer par son entreprise d’accueil sert de portfolio pour les documents contractuels Erasmus+.
Les étudiants qui le souhaitent peuvent solliciter des cours OLS en ligne dans la langue choisie pendant la durée du stage.

A la fin du stage

• Une attestation de stage sur laquelle figurent les dates de début et de fin de mobilité (1er jour et dernier jour de présence du stagiaire dans l’entreprise d’accueil) doit être délivrée à l’étudiant le jour de son départ de l’entreprise d’accueil et remise au coordonnateur Erasmus+
• Un rapport final Erasmus est à soumettre en ligne par le participant dans les 30 jours suivants la fin de la mobilité
• L’étudiant Erasmus+ effectue le test linguistique OLS n°2 en ligne

La remise des documents, la bonne réalisation du rapport et du test OLS en ligne conditionne le versement des 20% restants de la bourse Erasmus+ à l’étudiant.

PREPARATION DES ETUDIANTS

Les professeurs principaux responsables de chaque BTS et des professeurs de l’équipe pédagogique apportent leur soutien aux étudiants partants : soutien à l’élaboration de leur projet de stage à l’étranger, information sur les possibilités d’échanges et de stages, recherche d’organisations d’accueil, aide aux démarches administratives et d’hébergement, mise en place des tests et cours de langues.

Les enjeux du stage en entreprise

Les stages et activités en relation avec les entreprises constituent une phase essentielle de la formation professionnelle : ils permettent de découvrir la réalité du monde du travail dans le domaine choisi et amènent l’étudiant à construire son projet professionnel.

Les stages et activités en relation avec les entreprises permettent de constituer un premier réseau relationnel qui peut être utile par la suite (recherche de stages en cas de poursuite d’études, job de vacances, emploi en CDD ou en CDI).

Enfin, au cours des stages et activités en relation avec les entreprises, l’étudiant porte l’image du lycée et de la section de BTS, qui facilitera le renouvellement des stages et la participation des professionnels à nos activités de formation ainsi que la poursuite de nos partenariats.
Pour toutes ces raisons, Il est primordial pour l’étudiant de bien choisir les terrains d’action et d’adopter une attitude professionnelle exemplaire.

La recherche de stage

1ère étape : réalisation du CV et de la lettre (ou mail) de motivation selon le projet personnel de l’étudiant, en portant attention aux exigences de forme différentes selon les pays (CV européen parfois exigé) ; dans tous les cas, tout document sera présenté aux professeurs pour correction avant envoi.

2ème étape  : constituer un fichier d’entreprises pour le suivi et les relances à partir des sources suivantes :

• Connaissances personnelles
• Promotions précédentes
• Annuaires Professionnels : Europages.com, Kompass, pages jaunes
• Institutionnels : CCI, CCIFE, Fédérations professionnelles…
• Sites Internet des entreprises
• Presse économique et commerciale
• Comités de jumelage
• Partenariats du lycée : Rotterdam (Pays-Bas), Hanovre, Kehl (Allemagne), Barcelone, Vilanova, Tarragone (Espagne), Dublin (Irlande), Orel, Samara (Russie), Bruxelles (Belgique), Stockholm (Suède)

Attention : aucun contact direct ne sera pris avec des entreprises apportées par un partenaire du lycée sans en avoir parlé préalablement aux professeurs.

3ème étape : prendre contact

Le premier contact se fait généralement par mail accompagné du CV et des objectifs du stage ou de l’action professionnelle. Il est important que l’entreprise comprenne immédiatement quelle devra être la mission principale de l’étudiant. Cependant accepter des missions complémentaires qui ne sont pas en rapport direct avec les objectifs peut permettre de décrocher un stage (en cas de doute, demander au professeur coordonnateur).

Attention : cette phase est essentielle : une mauvaise présentation (fautes d’orthographe, appel téléphonique mal préparé) ou une indication approximative des objectifs peut condamner d’emblée la candidature de l’étudiant. Il convient donc de préparer minutieusement cette candidature (documents, appels téléphoniques) avec l’aide des professeurs.

La convention de stage

L’accord définitif de l’entreprise n’est obtenu que lorsque la convention de stage est signée selon la démarche suivante :

• Préparer trois originaux à l’aide des documents fournis par les professeurs (plateforme ou serveur) en complétant et vérifiant l’ensemble des informations (coordonnées précises de l’entreprise, coordonnées personnelles, dates et durée du stage, date de la convention…) ;
• Les signer et les faire signer par le professeur coordonnateur qui ne signera qu’un document complet et agrafé ;
• Les envoyer à l’entreprise pour signature en demandant le retour des 3 exemplaires ;
• Après réception, les donner au Secrétariat pour signature par la Proviseure adjointe ;
• Récupérer au Secrétariat (ou à la vie scolaire) deux exemplaires signés, dont un sera adressé à l’entreprise et l’autre au professeur coordonnateur : il convient de prévoir des copies pour vous (dossiers de bourse…).

Le financement de la mobilité

• Aide à la mobilité internationale du Conseil Régional (voir conditions du programme STUDEO) : étudiants du grand-est : forfait de stage de 200 euros ;
• Bourse Erasmus (pays européens) accordée par la commission Erasmus+ du lycée sous conditions : environ 600 euros pour 2 mois de date à date ;
• Participation du lycée aux frais (France et étranger) sur justificatifs (maxi 70 euros) ;
• Bourses du CROUS
• Autres bourses possibles : Conseil Général, mairie…

L’organisation du séjour

Sur la logistique de la mobilité, le lycée aide les étudiants dans leurs démarches, mais il appartient à l’étudiant d’organiser son transport, de se trouver un logement et de s’assurer contre les risques. L’aide des étudiants de 2ème année peut aussi être sollicitée.

• Le transport
La recherche de moyens de transport est effectuée par l’étudiant. Selon la destination, le pays d’accueil, il convient de comparer les modes de transport et de faire les réservations nécessaires.

• L’hébergement
La recherche d’un logement est effectuée par l’étudiant. Des solutions d’hébergement moins chères seront privilégiées : colocation, chambre chez l’habitant, auberge de jeunesse (des conseils peuvent être cependant demandés à l’entreprise ou aux professeurs).

• Les papiers d’identité
Les papiers d’identité doivent être en cours de validité. Pour l’Europe une carte nationale d’identité est suffisante. Pour les pays hors Europe, vous sera demandé un passeport et éventuellement un visa. Se renseigner au départ sur les conditions d’entrée dans le pays (visas) qui peuvent entraîner des démarches longues et coûteuses (exemples : Etats-Unis, Russie).

• La sécurité sociale
L’étudiant doit être en possession de sa carte européenne de sécurité sociale, gratuite, obtenue dans un délai de 3 semaines et valable pour un an.
Pour les étudiants partant hors Europe, en cas de problème de santé, l’avance des frais est ensuite remboursée sur justificatifs par la caisse de sécurité sociale.

• L’assurance
Dans tous les cas, les domaines suivants doivent être couverts :

  • assurance voyage (y compris dégât ou perte des bagages),
  • responsabilité civile,
  • accidents et maladies graves (y compris incapacité temporaire ou permanente),
  • décès (y compris rapatriement).

Suivi des stages et évaluation par le tuteur :

Un rapport hebdomadaire est envoyé au professeur qui suit l’étudiant (Professeur de BTS et professeur de LV pour le stage à l’étranger (forme professionnelle et contenu détaillé des activités) : un rapport en pièce jointe est préférable.

Le 1er rapport hebdomadaire doit comporter, en plus du rapport d’activité, une fiche descriptive de l’entreprise, le service dans lequel l’étudiant est affecté et l’adresse électronique ainsi que le numéro de téléphone direct du tuteur

Un formulaire d’évaluation ainsi qu’une attestation de stage sont à compléter par le tuteur en fin de stage (des modèles sont envoyés). L’étudiant récupère l’attestation de stage signée avant son départ, le formulaire d’évaluation est retourné directement au professeur chargé du suivi

Dossiers professionnels et validation

Chaque stage et activité professionnelle donne lieu à la réalisation d’un dossier professionnel, support du contrôle en cours de formation (CCF) de la ou des disciplines concernées, composé de la façon suivante :

• Fiche synthétique de la (ou des) situation(s) et des activités professionnelles menées ;
• Rapports d’activités (voir la forme selon la période concernée) ;
• Grilles d’évaluation remplie par les professeurs et/ou professionnels
• Attestation de stage signée par l’entreprise.

DIFFUSION DES RESULTATS DU PROJET

L’exploitation des résultats dans le lycée

• Par le développement des résultats du projet vers d’autres BTS (notamment les BTS scientifiques et les BTS du secteur social)
• La mise en ligne d’informations concernant le projet sur la plateforme européenne de diffusion du programme Erasmus+
• La mise en ligne d’informations concernant le projet sur le site web et les réseaux sociaux du lycée
• La mise en place d’évènements spécifiques, événements publics, conférences et séminaires (Erasmusdays, Forum interculturel, rencontres élèves de terminale et étudiants)
• La mise en place de programmes d’aide à l’orientation et aux recherches de stage pour les étudiants (Projet Yes You Can)
• Des produits imprimés (stands, affiches, dépliants, flyers) mis en place au lycée et lors de forum de présentation des BTS

Plaque Erasmus+ inaugurée le 11 octobre 2019 à l’entrée de Libergier

IMPACT SUR LES ETUDIANTS ET SUR L’ETABLISSEMENT

Impact sur les étudiants : la mobilité devient peu à peu la normalité et un état d’esprit, la mobilité permet l’amélioration de l’employabilité

  • Affirmation de soi ;
  • Connaissance de l’union européenne ;
  • Connaissance de la vie et des études dans les pays partenaires ;
  • Construction de liens durables avec les élèves des établissements partenaires
  • Évolution des compétences dans l’utilisation des techniques de l’information et de la communication ;
  • Évolution des compétences en langues vivantes étrangères ;
  • Évolution des compétences pour travailler en équipe ;
  • Évolution des compétences sociales ;
  • Intérêt pour les autres pays et leur culture ;
  • Reconnaissance de la période de stage
    l’entreprise d’accueil du stagiaire délivre une attestation de stage qui certifie que la période de formation a bien été réalisée et qui précise les dates et les missions confiées. Elle produit, également, lorsque ce document est fourni par l’organisme d’origine de l’étudiant, un bilan de stage qui fait état des missions réellement effectuées et des compétences professionnelles et linguistiques développées durant la période de mobilité. Une partie de ces élément servira en seconde année pour une évaluation en contrôle en cours de formation.

Impact sur le personnel : l’ouverture européenne et internationale devient une culture d’établissement

  • Soutien linguistique pour les professeurs et le personnel administratif
  • Reconduction du Séminaire Interculturel depuis 9 ans (fidélisation des partenaires, intégration de nouveaux), reconnaissance académique du projet
  • Organisation de séjours à l’étranger pour rencontrer les partenaires et les entreprises, construction de liens durables avec des entreprises des pays partenaires ;
  • Diffusion et promotion en interne (affichage, réunions) du dispositif de mobilité des enseignants
  • Reconnaissance financière et professionnelle de l’investissement des professeurs dans les actions de mobilité

Impact sur les entreprises : la mobilité permet l’amélioration de l’adéquation entre le contenu des formations et les compétences attendues dans les emplois, la mobilité favorise l’implication grandissante du monde professionnel dans la formation des jeunes

Impact sur l’établissement : Projet de l’établissement : la mobilité renforce l’attractivité de l’établissement, favorise le rapprochement avec les universités françaises et étrangères

  • Aujourd’hui existent des sections internationales, européennes et des DNL, aboutissant à l’obtention du label lycée européen « Euroscol » en 2019
  • Participation à des projets de coopération :
  • Collaboration avec la Région et la CCI pour entretenir la dynamique des projets de coopération à l’international
  • Conventionnement avec les CCE pour bénéficier de soutiens français et étrangers dans la mise en place des projets de coopération à l’international
  • Politique de communication régulière sur le site de l’établissement, dans la presse régionale et sur les réseaux dans lesquels Libergier est membre
  • Implication systématique de toutes les équipes et des étudiants dans l’organisation et le déroulement des projets de coopération à l’international
  • Stratégie internationale UE et hors UE :
  • Critères de choix des partenaires : qualité, diversité, confiance et réciprocité
  • Moyens de sélection des partenaires : réseaux ( EREI-VET, NETINVET) et accords de coopération du Rectorat
  • Pays de stage nombreux et variés

En conclusion,

Le dynamisme pour promouvoir l’ouverture culturelle européenne et internationale a été mis en avant lors de l’audit de labellisation lycée européen qui s’est déroulé le 18 mars 2019. En conséquence, le lycée Libergier a obtenu en septembre 2019, le label académique et national, établissement européen « Euroscol » qui permet de valoriser l’établissement auprès de nos partenaires.

Pour permettre au plus grand nombre d’élèves d’être sensibilisés aux aspects linguistiques et culturels de leur parcours de formation, le lycée Libergier s’investit dans de nombreuses actions d’ouverture européenne et internationale. Le lycée est ainsi membre des réseaux NETINVET et EREIVET.

Un partenariat a été établi avec le Service des Relations Internationales de l’Université de Reims Champagne Ardennes (URCA), afin de faciliter les mobilités pour les étudiants de BTS. Autour du même objectif, le lycée libergier a établi une convention partenariat en septembre 2017 avec le Centre Régional Information Jeunesse de Champagne - Ardennes / Centre d’Information Europe Direct.

De nombreux partenariats ont été mis en place avec des établissements d’enseignement supérieurs à l’étranger sous la forme de lettres d’intentions d’échange d’étudiants et de personnels.
Tous ces partenaires collaborent à l’accueil d’élèves et d’étudiants de Libergier en mobilité sortante d’études ou de stage, et envoient des étudiants et des personnels en mobilité entrante chaque année lors de notre « International Workshop ».




| Plan du site | Mentions légales | Droits et reproduction | Contact | RSS 2.0
Lycée Hugues Libergier - 55 rue Libergier 51100 REIMS - Tel: 03 26 77 61 61
Internat - 20 Rue des Augustins - 51100 REIMS - Tel: 03 26 77 63 63